FORMATION INFIRMIER

 

 

FORMATION INFIRMIER   

tenir compte des modifications apportées par l'arrêté du 26 septembre 2014 modifiant l'arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'ETat d'infirmier.                                               

Le nouveau référentiel de formation préparant au DE d'Infirmier a remplacé le 07/09/09 le programme de 1992. La formation n'est plus organisée en modules d'enseignements, elle s'articule autour d'une approche par compétences. L'alternance est conservée.
La formation est prévue pour intégrer le dispositif universitaire LMD (Licence/ Master /Doctorat) : les 6 Unités d'Enseignement (UE) sont réparties sur 6 semestres (3 années ).
Cette réforme intervient dans le contexte européen d'harmonisation des diplômes et s'inscrit dans le cadre de la certification professionnelle pour la Formation Tout au Long de la Vie.

(Notez que l'IFSI a fait le choix de rendre la présence obligatoire à  l'ensemble des enseignements théoriques des 2 premiers semestres. Ceci a fin de permettre d'acquérir les bases indispensables à a poursuite d'une formation de qualité)

Finalités
Former des praticiens autonomes, responsables, réflexifs, capables de répondre aux besoins de santé des personnes.
Développer chez l'étudiant des compétences, conjuguant des connaissances théoriques et méthodologiques, des savoir-faire, des capacités relationnelles, intégrant une démarche réflexive et éthique.
Accompagner l'étudiant dans son parcours de professionnalisation, dans la construction progressive des éléments de sa compétence, dans la préparation de son projet professionnel, l'étudiant est acteur de son apprentissage tout au long de la formation.

Principes pédagogiques
Principe de l'alternance.
Référentiel centré sur la clinique infirmière et l'étude de situations prévalentes pour « comprendre » la situation, « agir » avec qualité et efficacité, « transférer » les acquis à d'autres situations.
Volonté de mettre en relation l'enseignement des connaissances et la « construction » des compétences : contextualisation des savoirs
Prise en compte de la progression de chaque étudiant dans son apprentissage, formalisée dans le port-folio.

Durée de la formation
3 ans : 6 semestres de 20 semaines chacun ; au total 4200 h.
Stages : 2100 h ; Enseignement 2100 h.

Rentrée fixée au 1er lundi de Septembre.
Rythme universitaire : 8 semaines de vacances en Juillet/Août, au total 28 semaines sur les 3 années.

Validation
Chaque UE et chaque stage représentent une valeur en ECTS (european credits tranfer system/accords de Bologne). Chaque semestre représente 30 crédits européens, le diplôme représente la validation de 180 crédits européens.

Le référentiel de compétences
Les compétences attendues sont déclinées comme suit :
1. Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
4. Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique
5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
6. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
7. Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
8. Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques
9. Organiser et coordonner des interventions soignantes
10. Informer, former des professionnels et des personnes en formation

Les Unités d'Enseignement
UE « contributives » :
UE 1 Sciences Humaines, Sociales et Droit
UE 2 Sciences Biologiques et Médicales
UE « cœur du métier »
UE 3 Sciences et Techniques Infirmières , Fondements et Méthodes
UE 4 Sciences et Techniques Infirmières, Interventions
UE 5 Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière (+2 unités optionnelles)
UE 6 Méthodes de travail ( TIC et Anglais )
Les UE sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l'acquisition des compétences.

Les stages, temps de la formation clinique
60 semaines de stage sur les 3 années répartis ainsi
1er semestre 5 semaines
2ème semestre 10 semaines
3ème semestre 10 semaines
4ème semestre 10 semaines
5ème semestre 10 semaines
6ème semestre 15 semaines

Quatre types de stage
1 - Soins de courte durée : l'étudiant s'adresse à des personnes atteintes de pathologies et hospitalisées dans des établissements publics ou privés.
2 - Soins en santé mentale et en psychiatrie: l'étudiant s'adresse à des personnes hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie.
3 - Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : l'étudiant s'adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d'un traitement ou d'une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins d'entretien en hébergement.
4 - Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : l'étudiant s'adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie (domicile, travail, école...).
Le parcours de l'étudiant s'effectue dans les 4 types de stage. Les horaires de nuit sont possibles.

Objectifs de stage
Les stages, lieux d'acquisition des compétences, représentent 50% du temps de formation. Ils tiennent compte à la fois des ressources des stages, des besoins des étudiants en rapport avec l'étape de leur cursus de formation, et des demandes individuelles des étudiants.
Ils permettent à l'étudiant :
- d'intégrer les connaissances acquises
- d'en acquérir de nouvelles
- d'acquérir une posture réflexive, en questionnant la pratique avec l'aide des professionnels
- d'exercer son jugement et ses habiletés gestuelles
- de prendre des initiatives et des responsabilités progressivement
- de confronter ses idées, ses opinions, et ses manières de faire à celle de professionnels et d'autres étudiants
- de prendre la distance nécessaire et de canaliser ses émotions et ses inquiétudes
- de centrer son écoute sur la personne soignée et proposer des soins de qualité
- d'évaluer ses compétences
Les besoins de l'étudiant sont formalisés
* dans le référentiel de compétences et le référentiel de formation, connus des personnes qui guident les étudiants.
* dans le portfolio que l'étudiant présentera dès le premier jour du stage et qu'il devra remplir avec le tuteur au long du déroulé du stage.

Les responsables de l'encadrement :
Trois fonctions, maître de stage, tuteur de stage, référent : ces trois fonctions peuvent être exercées par la même personne dans des équipes restreintes.
Le maître de stage
Garant de la qualité de l'encadrement, il s'occupe de l'organisation générale du stage :
- charte d'encadrement
- mise en place des moyens nécessaires à l'encadrement
- relations avec l'IFSI
- accueil des étudiants
Le tuteur de stage:
Il s'occupe du suivi pédagogique des étudiants.
C'est un infirmier "expert professionnel" volontaire chargé d'une fonction pédagogique, il accompagne l'étudiant dans son apprentissage sur le terrain de stage. Il facilite l'accès de l'étudiant aux différents moyens de formation proposés en stage, met l'étudiant en relation avec les personnes ressources.
Il est en relation régulière avec les formateurs référents de stage.
Il évalue la progression de l'étudiant lors d'entretiens et la formalise sur le port-folio, en cours et en fin de stage .
Le tuteur est placé sous la responsabilité d'un cadre  qui le désigne.
Des représentants des tuteurs participent à la commission semestrielle d'attribution des crédits à l'IFSI.
Le référent :
Il assure l' encadrement pédagogique infirmier au quotidien. Il accompagne la réflexion de l'étudiant, explicite les situations, les actions, l'aide à mettre en lien les connaissances pour agir dans une situation donnée. Il consulte le port-folio.
Il est en relation régulière avec le tuteur de stage . Plusieurs personnes peuvent être référentes dans un même lieu de stage.
Le formateur de l'IFSI référent de stage
Il est en relation avec le maître de stage pour l'aspect organisationnel et avec le tuteur de stage pour les questions pédagogiques.
Il peut venir encadrer un étudiant sur sa propre demande, sur celle de l'étudiant, sur celle du tuteur de stage.
Les IFSI désignent un « formateur référent » pour chacun des stages, l'étudiant connaît le formateur référent du stage. Il a accès aux lieux de stage, et peut venir encadrer un étudiant sur sa propre demande, celle de l'étudiant, ou celle du tuteur de stage.
Pendant la durée des stages, les étudiants peuvent se rendre quelques jours sur d'autres lieux, rencontrer des personnes ressources, ou visiter des sites professionnels. Ils peuvent ainsi suivre les parcours des personnes soignées. Toutes ces modifications donnent lieu à traçabilité.
Pendant la durée des stages, le formateur de l'IFSI référent du stage, organise, en lien avec l'équipe pédagogique, le tuteur et le maître de stage, soit sur les lieux de stage, soit en IFSI, des regroupements des étudiants d'un ou de quelques jours. Ces regroupements entre les étudiants, les formateurs et les professionnels permettent de réaliser des analyses de la pratique professionnelle et de conceptualiser les acquis.

Qualification et agrément des stages :
La charte d'encadrement, établie entre l'établissement d'accueil et les IFSI partenaires, formalise les engagements des deux parties dans l'encadrement des étudiants.

Elle est complétée par un livret d'accueil spécifique à chaque lieu de stage, celui-ci comporte notamment :
- les éléments d'information nécessaire à la compréhension du fonctionnement du lieu de stage (type de service ou d'unité, population soignée, pathologies traitées, etc.)
- les situations les plus fréquentes devant lesquelles l'étudiant pourra se trouver
- les actes et activités qui lui seront proposées
- les éléments de compétences plus spécifiques qu'il pourra acquérir
- la liste des ressources offertes à l'étudiant dans le stage,
- les modalités d'encadrement : conditions de l'accueil individualisé de l'étudiant, établissement d'un tutorat nominatif, prévision d'entretiens à mi-parcours, prévision des entretiens d'évaluation.
- les règles d'organisation en stage : horaires, tenues, présence, obligations diverses, ainsi que les modalités de résolution des difficultés éventuelles.
Une convention de stage est établie pour les stages organisés en dehors de l'établissement sur lequel est implanté l'IFSI.

Evaluation des compétences en stages
Le portfolio de l'étudiant est un outil d'apprentissage qui sert à mesurer la progression de l'étudiant en stage. Il est centré sur l'acquisition des compétences, des activités et des gestes infirmiers.
Il comporte plusieurs parties remplies lors de chaque stage :
- des éléments sur le cursus de formation de l'étudiant, écrits par celui-ci avant son arrivée en stage
- des éléments d'analyse de la pratique de l'étudiant à partir des activités réalisées en stage, rédigés par l'étudiant
- des éléments d'acquisition des compétences au regard des critères cités qui sont remplis par le tuteur, en concertation avec l'équipe d'encadrement, lors de l'entretien d'évaluation du stage. Les indicateurs permettent aux professionnels d'argumenter les éléments sur lesquels les étudiants doivent progresser.
- des éléments sur la réalisation des actes, des activités ou des techniques de soins, à remplir par le tuteur, en concertation avec l'équipe d'encadrement et l'étudiant, pendant le stage.
- un bilan, réalisé par le tuteur, de la progression de l'étudiant lors de chacun des stages.
L'acquisition des éléments de compétences et des activités techniques est progressive, chaque étudiant peut avancer à son rythme. Une proposition de progression est inscrite sur le portfolio. Ainsi l'étudiant peut mesurer ses écarts en relation à un schéma de référence.

Pour que les crédits (ECTS) soient accordés au stage, et sous réserve des acquisitions, la présence sur chaque stage ne peut pas être inférieure à 80% du temps prévu, dans la limite de la franchise autorisée par la réglementation.
Organisation de la validation des stages
Les ECTS correspondant au stage sont attribuées dès lors que :
- l'étudiant a réalisé la totalité du stage, sauf franchise admise
- l'étudiant a analysé sur le portfolio des activités rencontrées en stage
- l'étudiant a travaillé à l'acquisition des compétences, 1/3 des éléments de compétences ont été acquis en première année, 2/3 en deuxième année, l'ensemble en troisième année.
- l'étudiant a validé au minimum deux fois chacun des actes, activités ou techniques de soins
Le tuteur ou le maître de stage note sur le portfolio de l'étudiant les acquisitions de celui-ci.
Le formateur de l'IFSI, référent du suivi pédagogique de l'étudiant en prend connaissance et propose à la commission d'attribution des crédits de formation la validation du stage

En cas de non validation d'un stage, l'étudiant effectue un nouveau stage dont les modalités sont définies par l'équipe pédagogique.

La commission d'attribution des crédits (CAC)
Une commission d'attribution des crédits de formation est mise en place dans les IFSI, sous la responsabilité du directeur de l'IFSI.
Elle est présidée par le directeur de l'IFSI et composée des formateurs référents des étudiants en IFSI, d'un représentant l'enseignement universitaire, et d'un représentant des tuteurs de stage.

Chaque semestre le formateur responsable du suivi pédagogique propose à la commission d'attribution des crédits les résultats des étudiants afin que la commission se prononce sur l'attribution des crédits européens et la poursuite du parcours de l'étudiant.