Préparation concours Ifsi Liste 2

 Vous êtes aide-soignant(e) ou auxiliaire de puériculture travaillant depuis au moins trois années « équivalent temps plein », vous souhaitez accéder à une promotion professionnelle en devenant infirmière.
Vous pouvez bénéficier de modalités de sélection différentes de celles des candidats bachelier : il s'agit d'une épreuve écrite axée sur vos connaissances professionnelles mais nécessitant de recouvrer des principes en matière de méthodologie, d'analyse, de rédaction et de maîtrise des opérations mathématiques de base.
L''institut de formation de Digne propose une accompagnement adapté pour cette épreuve. Vous bénéficierez des enseignements et des conseils de formateurs de l'institut.


La préparation seule ne garantit pas la réussite au concours, celui ci est très sélectif et votre réussite dépendra surtout des efforts personnels consentis ainsi que de vos pré-requis en matière d'expression écrite et de logique mathématique.

Article 25 de l'arrêté du 31 juillet 2009 :

« L'examen d'admission, d'une durée de deux heures est organisé par le Directeur de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers et soumis au même jury de sélection (...) »
Il consiste en une analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l'objet d'une question.
Cet examen permet d'évaluer l'aptitude à poursuivre la formation, notamment les capacités d'écriture, d'analyse, de synthèse et les connaissances numériques.
Les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 15 sur 30 à cette épreuve.
Le nombre total d'aides-soignants ou d'auxiliaires de puériculture admis par cette voie est inclus dans le quota de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers et ne peut excéder 20% de celui-ci.

Article 26
Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture ayant réussi l'examen d'admission prévu à l'article 24, sont dispensés des unités d'enseignements correspondant à la compétence 3 du référentiel infirmier défini à l'annexe II « Accompagner une personne dans la réalisation des soins quotidiens » (...)
Ils sont également dispensés du stage de 5 semaines prévu au premier semestre.
Le temps dégagé par cette dispense de scolarité, peut être consacré, après avis du Conseil Pédagogique, à favoriser l'adaptation de ces étudiants à la poursuite de leurs parcours »

Public concerné :
Toutes les personnes détentrices du Diplôme d'Etat Aide-Soignant ou du Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Puériculture justifiant de 3 ans d'exercice professionnel en équivalent temps plein.

Finalités :
Préparation à l'examen d'admission.
Ces professionnels bénéficient d'une dispense de scolarité (stage clinique du premier semestre et certains enseignements) sous réserve d'avoir réussi l'examen d'admission.

Objectifs :
Au cours de la formation les futurs candidats :
 Auront renforcé leurs connaissances relatives aux épreuves du concours.
 Utiliseront les principes méthodologiques enseignés.

Tarif 2015 :  546 euros.
Organisation : Calendrier prévisionnel de septembre à mars - 45 heures -

Cours :
Analyse et synthèse de situations professionnelles
Connaissances numériques.
Concours blanc : 2 épreuves écrites
Restitution des travaux et bilan.

Moyens pédagogiques utilisés :
 enseignements magistraux.
 étude de situations professionnelles

Le dossier d'inscription
Capacité d'accueil : 15 candidats. Au delà, une liste d'attente sera établie. En cas de désistement les candidats seront prévenus par courrier.

Informations diverses :
Toute formation commencée est due en totalité, sauf si le désistement à suivre cette préparation est signalé avant le 1er jour du début de celle-ci.
Les candidats s'engagent à faire preuve d'assiduité et de ponctualité tout au long de la formation.
Penser à se munir du matériel nécessaire pour prendre des notes.


NOTE D'INFORMATION POUR LES CANDIDATS AUX CONCOURS D'ENTREE INFIRMIER

ATTENTION : le candidat qui ne fournirait pas un certificat médical ou carnet de santé attestant qu'il est à jour des vaccinations, ne pourrait pas être accepté en formation et perdrait le bénéfice du concours. Ceci implique de débuter les vaccinations dès l'inscription au concours.

L'admission définitive en 1ère année d'études en soins infirmiers est subordonnée à la production du carnet de santé et d'un certificat médical précisant que les vaccinations suivantes sont à jour et datées :
 Antidiphtérique
 Antitétanique
 Antipoliomyélitique
 Contre l'hépatite B, avec résultats du contrôle du taux d'anticorps anti HBs :
soit 2 injections à un mois d'intervalle et taux d'anticorps 1 mois après la 2ème injection :
- si le taux >10 UI/L, la 3ème injection sera effectuée six mois après la 1ère.
- si le taux <10 UI/L, la 3ème injection sera effectuée immédiatement avec nouveau contrôle des anticorps anti HBs un mois après.

Concernant l'hépatite B : Les arrêtés du 6 mars 2007 exigent que les personnels soignants soient protégés contre le virus de l'Hépatite B, mais également vise à protéger les patients de la transmission de ce virus par un soignant. Les étudiants infirmiers sont de la même manière concernés par cette mesure. Nous attirons votre attention sur le fait que l'immunisation attendue, peut réclamer plusieurs mois.

 Contre la tuberculose :
- Une vaccination par le BCG même ancienne sera exigée (Article R3112-4 du code de la Santé Publique). Sont considérées comme ayant satisfait à l'obligation vaccinale par le BCG :
Les personnes apportant la preuve écrite de cette vaccination
Les personnes présentant une cicatrice vaccinale pouvant être considérée comme la preuve de la vaccination par le BCG.
- Un Tubertest (test à la tuberculine à 5 unités) datant de moins de 3 mois est obligatoire. Il n'y a pas lieu de revacciner une personne ayant eu une première vaccination, même en cas de Tubertest négatif (Article 2 de l'Arrêté du 13 juillet 2004).

 Programme l2 2017 2018

Calendrier liste 2 2017 2018