Concours aide-soignant

etudiants-amphi-1.jpg Vous souhaitez vous inscrire à un des concours proposés par l'IFSI de Digne ?

Quelques conseils :
Tout d'abord il est important de s'assurer de réunir les conditions d'âge, de niveau d'études, d'état de santé...
Il est aussi essentiel de prendre en considération les aspects matériels : la prise en charge financière, les moyens de déplacements (les stages...), ainsi que de bien mesurer qu'il s'agit de formations exigeantes (35 heures par semaine, alternance stages/enseignements...).
Il est indispensable d'être très attentif à la constitution de votre dossier, s'il est incomplet ou rendu hors délais il ne sera pas recevable.
Enfin pensez aux vaccinations pour lesquelles vous devez impérativement être à jour lors de la rentrée en formation (Contre hépatite B en particulier).

Attention la réglementation prévoit qu'une partie des places est réservée aux agents (ASHQ) de la Fonction Publique Hospitalière d'une ancienneté suffisante. Ceux--ci ne passent pas les épreuves de sélection. La conséquence :  le nombre de places attribuables suite aux épreuves de sélection (concours) est moins important que l'effectif total autorisé. Il n'y a qu'une partie (variable suivant le nombre d'agents de la fonction publique inscrits) des 35 places ouvertes au candidats.

LE CONCOURS AIDE SOIGNANT :

Période d' inscriptions :  02 octobre 2017  au  31 janvier 2018 à 16h

Frais du concours : 90 euros (tarif 2017)

Le dossier d'inscription :
- adressé par courrier contre une enveloppe timbrée (11,5 x 16) au tarif normal en vigueur, libellée au nom et adresse du candidat ou,
- en téléchargeant le dossier, ou retiré sur place du lundi au vendredi de 13h à 16h.

Les dossiers complets sont réceptionnés au secrétariat de l'IFSI du lundi au vendredi de 13h à 16h.

Pour se présenter aux épreuves de sélection, les candidats/es doivent être âgés/es de 17 ans minimum à la date de rentrée. Aucune condition de diplôme pour les candidats qui souhaitent se présenter à l'épreuve écrite d'admissibilité.

QUOTA : 35

Écrit :   23 février 2018             Oral (si admissible) : du 04 au 06 avril 2018 

ENTREE EN FORMATON :  27 AOUT 2018

Coût de la formation 2017/2018  : 5022,50 euros

Seuls les candidats qui fournissent le certificat médical ou carnet de santé attestant qu'il est à jour des vaccinations, pourront être acceptés en formation. Ceci implique de débuter les vaccinations dès l'inscription au concours.

HEBERGEMENT :
Des appartements privatifs (meublés ou pas), des logements étudiants sont nombreux sur la ville et en périphérie. IL est aussi possible de contacter la Société Coopérative de Production HLM des Alpes de Haute Provence au 04 92 36 76 00 ou http://www.h2p-esh.eu

RESTAURATION :
Self du centre hospitalier ouvert aux élèves pour le déjeuner  (tarif préférentiel).

FINANCEMENT :
Existe la possibilité de faire une demande de bourse ou d'indemnité régionale à la rentrée. 
Le Conseil Régional prend en charge le coût de la formation pour les demandeurs d'emploi et les jeunes de moins de 26 ans, sur prescription Pole Emploi ou Mission Locale.
L'institut ne verse pas de frais de déplacement ni d'indemnité de stage.

EPREUVES DE SELECTION :
Les épreuves de sélection se répartissent sur deux sessions :
- l'admissibilité, épreuve écrite pour laquelle aucune condition de diplôme n'est exigée qui se décompose en deux parties d'une part l'étude d'un texte de culture générale et d'autre part une série de questions sur des notions de biologie, des exercices de conversions mathématiques...Il faut obtenir la moyenne.
- l'admission est une épreuve orale devant un jury de deux personnes consistant à un exposé sur un thème sanitaire et social et une discussion sur le projet du candidat, à laquelle peuvent se présenter les candidats validant l'admissibilité mais aussi les titulaires de niveau IV, de diplôme du secteur sanitaire et social d'au moins niveau V, d'un diplôme étranger permettant d'accéder à des études universitaires, des étudiants ayant suivi une première année d'études conduisant au diplôme d'infirmier et n'ayant pas été admis en 2ème année.

 Le jury du concours établit ensuite une liste de classement qui comprend une liste principale et une liste complémentaire.

(NB: la réglementation prévoit d'autres modalités d'accès à la formation, à certaines conditions, pour les ASHQ de la fonction publique hospitalière (article 14 : "...... peuvent être admis à suivre la formation conduisant du Diplôme d'Etat Aide-Soignant les agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière réunissant au moins trois de fonctions en cette qualité et sélectionnés selon selon les modalités prévues par leur statut ; leur nombre ne doit toutefois pas excéder 80% du nombre total d'élève suivant la totalité de la formation")  et pour les salariés sous contrat avec des établissement de santé privé.)

L'ADMISSION définitive est soumise à l'accord du Service de médecine de santé au travail du Centre Hospitalier de Digne.

IL EST INDISPENSABLE D'ETRE A JOUR DES VACCINATIONS.
DANS LE CAS CONTRAIRE LE CANDIDAT PERDRA LE BENEFICE DU CONCOURS ET NE
POURRA PAS ENTRER EN FORMATION. AUCUNE DEROGATION NE PEUT ÊTRE
ENVISAGEE.

Selon la réglementation en vigueur, l'admission définitive en formation préparatoire au Diplôme d'Etat d'Aide-Soignant est subordonnée à la production d'un certificat médical précisant que les vaccinations suivantes sont à jour :
 Antidiphtérique
 Antitétanique
 Antipoliomyélitique
Contre l'hépatite B, avec résultats du contrôle du taux d'anticorps anti HBs :
soit 2 injections à un mois d'intervalle et taux d'anticorps 1 mois après la 2ème injection :
- si le taux >10 UI/L, la 3ème injection sera effectuée six mois après la 1ère.
- si le taux <10 UI/L, la 3ème injection sera effectuée immédiatement avec nouveau contrôle des anticorps anti HBs un mois après.
Concernant l'hépatite B : en référence à l'article L.3111-4 du code de la Santé Publique et de l'arrêté du 06 mars 2007, Article 4 : « Avant leur entrée en fonction ou au moment de leur inscription dans un établissement d'enseignement, les personnes travaillant dans le secteur paramédical sont tenues d'apporter la preuve qu'elles ont subi les vaccinations exigées ».

 Contre la tuberculose :
Une vaccination par le BCG même ancienne sera exigée (Article R3112-4 du code de la Santé Publique). Sont considérées comme ayant satisfait à l'obligation vaccinale par le BCG :
 Les personnes apportant la preuve écrite de cette vaccination
 Les personnes présentant une cicatrice vaccinale pouvant être considérée comme la preuve de la vaccination par le BCG.

Un Tubertest (test à la tuberculine à 5 unités) datant de moins de 3 mois est obligatoire. Il n'y a pas lieu de revacciner une personne ayant eu une première vaccination, même en cas de Tubertest négatif (Article 2 de l'Arrêté du 13 juillet 2004).

 

Notice informations concours as 

Fiches inscription conc as 2018Fiches inscription conc as 2018